Définition et histoire

De la MJC à la Maison des Habitants MJC Centre-Social à St Julien

Définition

La MJC – Centre social de St Julien est une association loi 1901 constituée de bénévoles et de salariés. Elle a été créée en 1972. Elle prend ses racines dans les valeurs de l’Éducation Populaire, qui pour nous riment avec universalisme, bienveillance, autonomie. Nos valeurs impliquent la tolérance, le respect des différences, un meilleur vivre ensemble.

Depuis sa création,  la MJC – Centre social favorise et soutient la mise en place de projets, de services pour et avec les habitants de St Julien en Genevois. Elle propose à tous, de la petite enfance aux seniors, en fonction des envies et besoins de chacun, en toute convivialité, des activités culturelles, des conférences, des débats, des moments d’échanges. Elle fédère les associations du territoire  autour des grands événements de la vie locale. Elle s’engage sur les grands enjeux de demain tels que le développement durable, les nouvelles technologies, l’éducation des enfants, la prévention de la santé et l’éducation à la citoyenneté.

La raison d’être d’une association d’éducation populaire telle que la nôtre réside dans sa capacité à observer, comprendre et agir sur la société en s’y impliquant pleinement.

C’est cette implication qui a conduit la MJC – Centre social à évoluer régulièrement depuis sa création afin d’être en situation de concrétiser ses valeurs historiques au quotidien et au service de toutes et tous.

En 2017, les  défis de notre  MJC – Centre social, maison de habitants sont nombreux !

Il s’agit de porter les valeurs de l’Éducation Populaire, en les inscrivant dans leur temps, de proposer des activités, des actions, et d’être à l’écoute des demandes de nos usagers, de mettre en place de nouveaux services au quotidien , d’accompagner nos usagers et de répondre à leurs attentes, notamment sociales, tout en favorisant l’implication de chacun et en rayonnant sur St Julien.

Historique

Il n’est pas aisé de résumer en quelques lignes 45 ans d’histoire d’une MJC.

Nous donnerons ici quelques repères :

1972

La MJC voit le jour à St Julien.
Son local est situé dans une salle de la Mairie.

Années 80

Le premier bâtiment de la MJC, rue du Léman
(Photo prise en 2017)

La MJC s’installe rue du Léman, dans une structure « Mille club » montée par les bénévoles : un espace d’accueil, d’animation, de réunion et de bureaux au rez de chaussée. En sous-sol, une bibliothèque, une salle de poterie et une salle d’activités gym et danse. Un directeur est embauché.

Elle crée et gère

  • la bibliothèque ciblée « enfance »,
  • Le ciné club (ex projection style « connaissances du monde »). C’est ce ciné club qui donnera par la suite naissance à l’association «Allons au cinéma » qui gère désormais le cinéma « Rouge et Noir » à St Julien.
  • le centre de Loisirs de St Julien
  • la MJC est un tremplin pour beaucoup de clubs sportifs de St Julien, comme par exemple le judo, badminton et le basket

2004

Intégration des parents d’élèves FCPE en tant que membres associés de la MJC.

2007

le bâtiment de l'arande qui accueillait la MJC jusqu'à juin 2017

  • la MJC déménage au sein de l’Arande, « Maison des activités », à l’extrémité de la Grand-Rue. Les bureaux et une partie des activités y ont lieu.
  • Signature de la convention tripartite MJC/Ville/Fédération des MJC en Rhône Alpes

2009

Signature de la Charte inter-MJC du canton /Université Populaire

2010

  • la Ville lance un audit sur la MJC dans le cadre de la re-négociation de la convention tripartite.
  • la MJC élabore son nouveau projet pédagogique

2012

La MJC fête ses 40 ans

2014

  • Nouvelle rédaction du projet associatif
  • Négociation de la convention tripartite, avec la nouvelle municipalité
  • La nouvelle municipalité décide de reprendre en gestion directe certaines missions de la MJC (Famille, certaines manifestations telles le carnaval )

2015

  • Dénonciation par la Ville de la convention tri-partite qui était signée entre la MJC, la ville et la Fédération Rhône-Alpes des MJC,
  • Une convention bi-partite : MJC-Ville de St Julien est mise en place. Cette décision entraîne le départ du « directeur fédéral »
  • La nouvelle municipalité, propose de « fusionner » la MJC et le Centre Social municipal, celui ci devant être porté par une structure associative pour que la CAF poursuive son financement
  • Décision municipale de réduire ses subventions aux associations de 20%
  • Décision par la MJC d’embaucher son directeur sans passer par la fédération

2016

  • Janvier : Décision par l’Assemblée Générale de la MJC d’entrer dans une démarche de demande d’agrément de Centre Social.
  • Février : Embauche du nouveau directeur de la structure, M. Bordron
  • Juin : lancement de la démarche d’élaboration du projet Social de la MJC
  • La Ville reprend en gestion directe la programmation culturelle petite enfance

2017

  • Avril : dépôt à la CAF de Haute-Savoie de la demande d’agrément Centre Social
  • Août : date prévue de l’obtention de l’agrément Centre Social
  • 1er septembre : l’Association MJC communique sur son nouveau nom la « Maison des Habitants MJC – Centre Social » son siège social est transféré à la MIEF, 3 rue du Jura à St Julien en Genevois.le batiment mief en 2017